Dans un pays comme l’Australie, qui dépend de près de 50% de l’énergie éolienne, l’alternative des autres sources d’énergie renouvelable est une nécessité lorsque les changements saisonniers se produisent et l’été arriv C’est la raison pour laquelle le Premier Ministre de l’Australie-Méridionale, Jay Weatherill, a annoncé un entente avec la compagnie nord-américaine Tesla, qui propose l’installation de panneaux solaires dans 50 000 foyers dans le pays.

Le plan, qui sera mis en œuvre à partir de juin prochain, permettra de construire la plus grande centrale électrique virtuelle du monde. En plus, il ne va pas seulement bénéficier aux propriétaires des maisons, mais il fournira également l’État australien en cas de crise énergétique ou de panne d’électricité, comme celui vécu en 2016 à cause d’une tempête qui a affecté une grande partie du pays. 

Initialement, 1100 panneaux solaires de 5 kilowatts et des batteries Tesla Powerwall 2 de 13,5 kilowatts seront installés. Les propriétaires n’auront pas à payer pour l’artefact ou pour son installation, mais ils ne le posséderont pas. Ils vont simplement prêter l’espace sur le toit de leurs maisons et l’avantage est qu’ils vont réduire considérablement leur facture énergétique (environ 30%, selon les calculs). L’offre sera bientôt étendue aux foyers privés dans tout le territoire australien, jusqu’à atteindre les 50 000 maisons. 

Ce projet sera possible grâce au financement du gouvernement australien, avec une chiffre proche de 1,6 million de dollars, et à un prêt du fonds de technologie renouvelable pour les contribuables auquel appartient Tesla, qui octroiera 23,8 millions de dollars. C’est la deuxième fois que Tesla, spécialiste de la production de voitures électriques, et le gouvernement australien collaborent pour générer de l’énergie propre et respectueuse de l’environnement.

 

Author

Write A Comment