La fusée la plus puissante au monde, la Falcon Heavy de la compagnie Space X, a dépassé hier d’une manière remarquable le test de son premier lancement.

La société privée américaine Space X, dirigée par le magnat de la Silicon ValleyElon Musk, a pris un pas importante dans sa stratégie de conquête le marché de l’aéronautique. Ce mardi, à 15h45, ils ont lancé la Falcon Heavy, depuis Cape Canaveral (Floride), avec succès.

La fusée a une capacité de charge de 64 tonnes, et sur ce premier vol d’essai, elle a transporté une chose purement symbolique dans une orbite proche autour de Mars: une décapotable rouge de Tesla. Au volant, se trouvait un mannequin habillé en astronaute. 

L’idée de ce test était d’essayer le système de propulsion triple de la Falcon Heavy. Maintenant, le but est que le navire traîne autour du soleil dans une trajectoire qui atteindra l’orbite de la planète rouge.

Le lancement, prévu pour 13h30, a finalement été retardé de plus de deux heures en raison des conditions météorologiques. Elon Musk avait partagé les chances de succès de la mission : 50%. Le moment le plus critique a été le lancement. Après avoir réussi le lancement, la Falcon Heavy était prête à chercher l’orbite autour du soleil. 

Sept minutes et 58 secondes après le décollage, les deux propulseurs latéraux (ou boosters) sont retournés à Cap Canaveral et ont atterri simultanément. Entre-temps, l’étage supérieur de la fusée a continué son voyage au espace extérieur. Minutes après, nous avons pu voir l’image de la voiture et le mannequin -appelé Starman en hommage a David Bowie- dans l’espace avec la Terre passant en arrière-plan, capturée par une caméra que Space X a placé dans la voiture.

La compagnie prévoit d’utiliser la nouvelle fusée pour des lancements en orbite terrestre basse (où se trouve la station spatiale), pour aller sur la lune ou pour explorer le système solaire. Et peut être pour envoyer aux humains à Mars, le rêve le plus ambitieux d’Elon Musk. 

 

 

Author

Write A Comment