Category

Entreprise

Category

Apple: le code fui iOS est une version obsolète

Apple a fait une déclaration officielle à propos d’une source d’iOS qui a été fui sur Github et qui est devenu particulièrement important après que le portal web Motherboard l’a signalé. Dans ce communiqué, ils assurent que ça ne représente aucun problème de sécurité pour les utilisateurs de iOS.

Un utilisateur de GitHub a divulgué un code de base appartenant au «firmware» du service iBoot du système d’exploitation iOS. Ce code est chargé d’assurer le bon démarrage des appareils mobiles tels que les iPhones.

Apple, dirigé par Tim Cook, a reconnu que le code fui est ancien et obsoléte, et l’entreprise a déclaré que la sécurité de ses produits ne dépend pas de la confidentialité de ces informations.

«Apparemment, un code ancien d’il y a trois années a été divulgué. Cependant, de par sa conception, la sécurité de nos produits ne dépend pas de la confidentialité de notre code source. Il existe de nombreuses niveaux de protections matérielles et logicielles intégrées à nos produits et, en outre, nous encourageons toujours nos clients à passer aux dernières versions de logiciels pour bénéficier des protections les plus avancées », explique l’entreprise americaine, Apple.

La version actuelle du système d’exploitation est iOS 11, et, selon Apple, 93% de ses utilisateurs utilisent iOS 10 ou supérieur. Alors, ses appareils ne peuvent plus utiliser le code divulgué.

La fuite du code a été rapportée par le site d’information Motherboard. Le code, en GitHub comenzait, avec cette déclaration:« Ce document est la propriété d’Apple Inc. Il est considéré comme confidentiel et propriétaire. »

Les données divulgués via GitHub ont été supprimées du portail quelques heures après sa publication, suite à une réclamation d’Apple. Ils ont fait la demande d’effacer le contenu par le biais de la loi sur le Droit d’Auteur de l’Ère Numérique (DMCA), alléguant que les fichiers publiés distribuent un code protégé sans l’autorisation du propriétaire.

Le Taxi Autonome d’Airbus a Completé son Premier Vol

Des taxis qui volent ? Oui, vous avez bien entendu. Bien qu’il reste encore du temps pour que ces projets soient disponibles au public, les innovations en matière de transport nous surprennent tous les jours. 

Le taxi aérien sans pilote ni équipage a fait son premier test vol le 31 janvier 2018 avec succès, selon une publication de Zach Lovering, le directeur de l’équipe de développeurs, dans son blog. Le prototype, appelé Alpha One, a été développé par la subdivision A3 d’Airbus, et il fait partie du projet Vahana. 


Le test a été achevé au Champ de Drones Pendleton UAS Range à l’Oregon. Alpha One a décollé verticalement jusqu’à une hauteur de cinq mètres. Le vol a duré 53 secondes et il était entièrement autoguidé. Le véhicule a effectué un deuxième vol le jour suivant. L’entreprise a qualifié le vol d’«accomplissement historique», et ils ont dit que toute l’équipe de Vahana était présente pour en être témoin.

Le développement du taxi aérien a débuté en février 2016, et Airbus a créé le projet pour « démocratiser le vol personnel ». D’après les plans préliminaires, Vahana va transporter un passager ou un fardeu. Le véhicule aura un système pour éviter des collisions avec des obstacles, et il fera des vols seulement par une route prédéterminée, dont il pourra faire des déviations uniquement pour éviter un accident.

L’équipe A3 prévoit de lancer la production de ce véhicule autonome à partir de 2020. L’objectif est de générer des flottes de millions de ces véhicules dans tout le monde, grâce à l’utilisation des dernières technologies en matière de propulsion électrique, de stockage d’énergie et de vision artificielle

Outre Airbus, l’entreprise allemande Volocopter et la compagnie chinoise Ehang ont fait aussi des tests avec des taxis aériens. Volocopter a fait son premier vol à Dubai l’année dernière.